10 conseils pour demander une augmentation

10 conseils pour demander une augmentationMême dans une conjoncture économique incertaine, chaque salarié a le droit de demander une augmentation de salaire. Par ailleurs, il faut le faire au bon moment et à bon escient, pour éviter de passer les mauvaises surprises. Voici 10 conseils pour convaincre votre entreprise de donner faveur à votre demande.

1. La demande au timing parfait

Pour solliciter une augmentation de salaire, il faut choisir le bon moment. Certaines entreprises détiennent des conditions internes relatives à ce genre de demande. Par ailleurs, si votre entreprise n’en a pas, l’idéal est de profiter du bilan ou de l’évaluation annuelle.

2. Attendre le bon moment

Pensez à déposer votre négociation de nouveau salaire au moment où votre manager est plus réceptif. Le fait d’accoster votre supérieur dans son bureau à la fin de la semaine, ou de lui évoquer le sujet dans le couloir, n’est pas très professionnel. Sollicitez plutôt un rendez-vous auprès de l’administration ou par mail.

3. Les motifs de demande

Avant d’aborder le vif du sujet, restez évasif sur les raisons de votre négociation. Focalisez la conversation sur l’état de lieux de votre travail et des avantages connexes, avant de parler du salaire. Comme cela, votre chef sera plus tolérant.

4. Connaître votre valeur par rapport aux autres

Prendre en compte les éléments extérieurs est une étape essentielle avant de demander une augmentation de salaire. Pour qu’elle soit réaliste, analyser les salaires des collaborateurs ayant la même fonction que vous. Par ailleurs, il faut peaufiner des arguments consistants.

5. Analyser le marché

Il est très intelligent de consulter les salaires moyens appliqués pour le poste dans les enquêtes réalisées par les cabinets de conseil en rémunération. Pour ce faire, vous devez prendre en compte, le profil, l’expérience demandée, les missions et la localisation.

6. Préparer les arguments

Une demande d’augmentation prévale la bonne performance ou l’investissement productif que vous avez réalisé pour votre entreprise. Si vous avez un large dépassement par rapport aux objectifs, vous êtes dans la bonne voie. Vous devez savoir chiffrer votre utilité, avec tous vos projets réussis.

7. Jouez sur la fourchette salariale

Soyez sûr de ce que vous voulez obtenir. A partir des analyses que vous avez faites lors de l’étude de marché, calculez votre juste prix. Bien sûr que votre manager va retenir le chiffre plus bas. Donc, vous devez vous montrer plus habile pour négocier le bon prix (Exemple : pour obtenir 5 %, proposez 8 %).

8. Négocier l’augmentation

Au jour J, entrez dans le vif du sujet sans oublier de montrer vos perspectives d’avenir (responsabilités, investissement). Sachez que l’entreprise ne peut pas vous accorder une augmentation de salaire immédiate. Ainsi, à vous de fixer une date de réponse, tout en restant raisonnable.

9. En cas de refus

À tout moment, vous devez faire face à une réplique négative de la part de votre manager. Dans ce cas, focalisez votre plan dans les avantages annexes (participation, commission, tickets resto, etc).

10. En cas de réponse positive

Ce n’est pas une chose facile d’obtenir une augmentation au-delà de 5 %. Si vous êtes arrivé au but, c’est grâce à votre professionnalisme. Remerciez votre chef, tout en renouvelant votre engagement envers l’entreprise.