Les avantages du PEA (Plan Épargne en Actions)

Faire des économies avec les comparateurs de prixLes épargnants placent leur argent dans le but de bénéficier un taux de rendement intéressant, ainsi que des avantages fiscaux considérables. Parmi les différentes sortes de placements, le Plan d’Épargne en Actions (PEA) est une issue pratique pour les particuliers, afin d’investir sur les marchés boursiers européens.

 

Principe du PEA (Plan d’Épargne en Actions)

Le PEA figure parmi les comptes d’épargne très utilisés en France. Il est accessible à toute personne majeure ayant un foyer fiscal. Disponible auprès des banques, sociétés en bourse, caisses d’épargne, compagnies d’assurance, … le PEA ou compte-titres permet aux particuliers de réaliser un investissement boursier sur les actions européennes. Les principes et les modalités du PEA peuvent varier d’un établissement à un autre, où le compte est ouvert. Les versements se font en un seul paiement ou par des appointements réguliers. Pour chaque actionnaire, l’investissement total ne doit pas dépasser les 132 000 €. La durée minimale pour la détention d’un Plan d’Épargne en Actions est de 8 ans, et l’épargnant bénéficie d’une exonération complète des dividendes et des plus-values, à condition qu’une partie des titres soit retirée. Dès la fin de la 5ème année d’ouverture du compte, la fiscalité sur ces deux éléments devient très avantageuse. Si des cessions des titres sont réalisées avant la 8 ème année, même après 5 ans de détention, il n’est plus possible pour la personne d’effectuer des versements. Les cessions de parts plus de 15 000 € dans les premières années entraînent une fermeture du PEA, plus une taxation des plus-values s’élevant à 22,5%. Il en est de même pour tout retrait entre la 2ème et la 5ème année, sauf que le taux d’impôts est fixé à 16%. La fermeture de la PEA génère des prélèvements fiscaux de 15.5 %.

 

Les avantages du Plan d’Épargne en Actions (PEA)

L’investissement sur le plan d’Épargne en Actions (PEA) procure des avantages divers pour le particulier. En effet, les épargnants disposent un éventail de choix correspondant à leurs besoins et à leurs projets, avec les différents types de PEA disponibles auprès des banques et d’autres organismes financiers. Avec le PEA Libres, l’épargnant investit dans les actions de son choix et peut acquérir des parts OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières). S’il choisit le PEA OPCNM proprement dit, cela signifie qu’il ne peut investir que sur ce type de placements. Quant aux PEA garantis, ils concernent principalement des investissements en FCP et en SICAV, ce qui limite les risques de pertes. Entre autres, plusieurs sortes de placements peuvent être investies avec un PEA (SICAV, FCP, actions européennes, actions cotées ou non, parts SARL…). Les PEA sont très avantageux en termes d’accessibilité, rien qu’avec le versement 15 € minimum, lors de la souscription. Ce type de placement bénéficie d’une condition fiscale avantageuse sur les plus-values et les revenus, et est exonéré d’impôts. Tous les investissements accumulés pendant la durée de détention du PEA ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. Seuls les prélèvements sociaux sont à payer. De plus, le compte investi dans des actions ou dans des titres financiers est géré par un gestionnaire professionnel qui vise à faire rémunérer l’argent de l’épargnant.